Restrictions usages de l’eau

Retrouvez toutes les informations préfectorales ici

Restriction usages de l'eau

La situation hydrologique en Charente-Maritime est préoccupante. Le niveau de certaines nappes phréatiques atteint un seuil historique. La Cellule de vigilance sécheresse de la Préfecture a déjà décidé, le 16 mai dernier, de limiter l’utilisation de l’eau des professionnels, des collectivités et des particuliers dans tout le département jusqu’à nouvel ordre. Le déficit de précipitations constaté depuis juillet 2021 est important, plaçant la période actuelle au 3ème rang des saisons les plus sèches depuis 1959.

Compte tenu des conditions météorologiques, de l’évolution de la situation hydrologique et du passage de plusieurs seuils réglementaires, le Préfet de la Charente-Maritime a pris le 20 juillet de nouvelles mesures de limitation, entraînant un durcissement des mesures de restriction, aussi bien pour l’irrigation que pour les autres usages. 

Depuis le 21 juillet et jusqu’à nouvel ordre :

  • l’arrosage des massifs fleuris et des jardins potagers est interdit entre 8 et 20 heures.
  • le remplissage et la vidange des piscines privées (de plus d’1m3) est interdit sauf pour remise à niveau et 1er remplissage en cas de chantier débuté avant les premières restrictions.
  • le lavage des véhicules par des professionnels est interdit sauf avec du matériel haute pression et un système de recyclage de l’eau.
  • le lavage des véhicules chez les particuliers est interdit à titre privé à domicile.
  • le nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées est interdit sauf s’il est réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel.
  • arrosage des pelouses interdits
  •  fonctionnement des douches de plage interdits

D’autres restrictions concernent les collectivités, professionnels et sites industriels. Les informations détaillées sont à retrouver sur le site Internet de la préfecture de Charente-Maritime.

En période de sécheresse, soumis ou non à des mesures de restrictions, adoptons les bons réflexes !

A la maison :

  • Je fais « la chasse aux fuites » : un robinet ou une chasse d’eau qui fuit représente 25 litres/heure soit 220 m3/an.
  • J’évite de laisser couler l’eau (pendant le brossage des dents, le lavage des mains…).
  • Je ferme le robinet et le compteur d’eau lorsque je pars en vacances ou que mon logement n’est pas occupé ;
  • Je préfère les douches aux bains : en prenant une douche plutôt qu’un bain, vous économisez 100 litres d’eau (à condition de ne pas rester trop longtemps sous la douche, environ 2 à 3 minutes).
  • Je limite les arrosages de mon jardin ;
  • J’utilise mes appareils de lavage (lave-linge ou les lave-vaisselle) à plein et en utilisant la touche « éco » ;
  • J’installe des équipements économes en eau : par exemple un mousseur ou un aérateur sur mes robinets et pommeaux de douche ;
  • J’utilise l’eau de lavage des légumes pour arroser mes plantes.

Au jardin :

  • Je pense au paillage qui protège du froid mais aussi des fortes chaleurs et conserve mieux l’humidité du sol ;
  • J’utilise des techniques économes (goutte-à-goutte) ;
  • J’arrose tard le soir, l’évaporation sera réduite ;
  • Je recueille l’eau de pluie pour arroser.